….🖋

livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Un livre d'or est destiné aux messages de soutien ou d'encouragement.
Nous nous réservons le droit de ne pas publier les messages ; dans ce cas nous reprendrons contact avec vous.
Pour tous vos autres avis, vous pouvez utiliser les réseaux facebook ou twitter.
12 messages.
Erik Piotelat Erik Piotelat de LALANDUSSE a écrit le 20 septembre 2020:
Erik Juste un petit mot , en recevant le mail de l'AG je me dis que le temps passe vite et tant mieux! Depuis mon portrait réalisé avec talent et sensibilité par Jean-Marc (que je ne connais toujours pas....) et le mot de Stéphane (qui me connait un peu ! ) ma coquille a carrément éclatée et même le Caliméro que j'étais l'a laissée au sol avec quelques plumes! Pourtant ce printemps a été difficile pour chacun et malgré le poids du confinement et les dégâts économiques et psychologiques engendrés par ce covid, j'étais heureux de ce moment de vérité qui je l'espère a pu aider d'autres personnes, comme moi je l'ai été par l'association. Je n'ai pas été présent très longtemps mais je lis toujours les mails et regarde les photos et ces sourires m'encouragent à vivre ma différence ou plutôt ma singularité et ma fierté en toute modestie. j'espère que Frédéric mon compagnon et moi même arriveront à caler notre planning pour mettre des voix sur des visages et des visages sur des mots .A bientôt et soyez prudents ;bises de nous 2.
fontés claude fontés claude de le passage d'agen a écrit le 6 juillet 2020:
Encore une belle réussite de l'asso pour la fête de l'été, dans un cadre magnifique. La convivialité et la gastronomie ont fait bon ménage. Le soleil au rendez-vous, garanti par nos dirigeants... C'est vous dire l'influence qu'ils ont auprès du Tout Puissant ... merci à tous pour cette fédération d'échanges, de communications et de bonne humeur vive la ... gay-été, vive la France.
Vanessa R Vanessa R de SAINT-MAURIN a écrit le 7 juin 2020:
Il apparaît important qu'une association surtout en Lot et Garonne puisse exister et perdurer. Grâce à un magazine, j'ai découvert qu'une association LGBT existait dans le département où j'habitais. Ça m'a fait un truc, mais je n'ai jamais osé venir rencontrer toutes ces personnes. De fil en aiguille, je me suis beaucoup intéressée à la culture, je voulais découvrir et mieux connaître toutes ces personnes aux travers de témoignages divers. J'ai lu, je me suis documentée, sans côtoyer quiconque. Je désirais particulièrement savoir pour comprendre. Je souhaitais par le biais du livre d'or comme on me l'a recommandé, d'encourager l'association de la dernière initiative en publiant les témoignages des personnes qui ont voulu partagé leur existence. Certains m'ont marquée plus que d'autres, je les ai tous lu quand même. Ces mots qui donnent envie de faire des rencontres. Les livres possèdent également une place à part, parce que la lecture ouvre des horizons et offre de meilleures perspectives de compréhension. Surtout quand les mots résonnent parfaitement. J'ai toujours eu le désir d'écrire. Je m'y suis mise, car il y avait bien des sujets sur lesquels je tenais à développer des sujets qui me tenaient à cœur. Aujourd'hui, je suis écrivain en auto-publication et je consacre mes histoires aux personnages LGBT. En grande partie. Il y a tellement à dire. Un aspect en particulier est celui de partager mes impressions et inversement. Le poids des mots est aussi important. Ils expriment beaucoup et nous en avons tous besoin. Ce qui compte, ce sont les sentiments, pouvoir les ressentir sans se cacher. Être soi, c'est vivre en parfaite harmonie intérieurement.
Stéphane GAY Stéphane GAY de Lédat a écrit le 13 mai 2020:
Il faut être 2 pour réaliser un portrait, que ce soit en peinture , en photo, en vidéo ou bien en écriture. Mais il faut une réelle alchimie entre le modèle et l'artiste pour que ce portrait prenne toutes ces couleurs, que l'on ait envie de s'arrêter devant la toile et que l'on dévisage l'être en représentation comme nous n'oserions pas le faire en sa présence. Merci à Francis M et Jean Marc B. pour cette belle alchimie. Un portrait empreint de réalisme, de sincérité et d'une grande profondeur... pénétrant dirais-je !
Stéphane GAY Stéphane GAY de Lédat a écrit le 10 mai 2020:
Être témoin. Il nous est parfois demandé d'être témoin lors d'événements heureux tels qu'un mariage ou lors de moments plus douloureux lorsqu'il faut témoigner à la barre dun tribunal. Pour ma part, j'ai choisi de vous témoigner de moments heureux. Depuis que nous avons créé cette association j'ai vu éclore , à plusieurs reprises, des vies mornes en vies gay(ies). Parmies ces éclosions, celle ďérik est une des plus marquantes. Je me souviens de sa présence effacée, de son visage fermé, de la tension qui traversait toute son attitude lors de ses premières sorties avec nous. Et puis j'ai découvert la soif de Vivre enfin ďErik, de ne plus sous-vivre, son appétit d'échanger sur nos parcours personnels. Les 1ers pas enfin, concrets : l'éclosion, la coquille qui se fissure, un visage ďabord qui sort de sa carapace si dure, si épaisse , et qui parle enfin à ses plus proches collaborateurs au travail. Rapidement Erik à souhaiter nous ré-unir les homo-écoutants que nous étions Benoît et moi, et ses collègues devenus encore plus proches; nous réunir probablement parce que si la coquille doit être fracturée, cest bien parce que la vie d'un homme mérite une certaine unité, un peu d'harmonie dans l'espace illimité de cette vie même. Et je peux témoigner qu'autour de la table chez Erik, il y avait des personnes attentives et aimantes, mais il y avait surtout le visage rayonnant et apaisé ďErik que je découvrais pour la 1ère fois ainsi. Bien plus qu'un coming-out, je vous affirme que nous avons assisté à l'éclosion dune Vie, d'un amour-propre retrouvé, d'un partage attentionné de tous; et du champ des possibles enfin ouvert. Depuis nous avons fait la connaissance de Fred, nous avons vu leur bonheur partagé; la coquille est en miette, et bien loin. Une belle éclosion, je vous l'affirme. Bises à Erik et Fred. Gros poutous à mon ami Jean Marc. Et bises à tous bien sûr.
Cathy huguet Cathy huguet de Villeneuve Sur Lot a écrit le 18 janvier 2020:
Superbe soirée du 17 janvier 2020 Bonne rigolade ! Bises Cathy
François François de MARMANDE a écrit le 10 janvier 2020:
Merci à tous pour votre accueil lors de la soirée "multitude galettes/couronnes...", qui étaient délicieuses d'ailleurs. J'ai apprécié l'ambiance, la bonne humeur, et la chaleur humaine qui y régnait. Merci à Stéphane pour son dynamisme ainsi qu'à toute l'équipe...à bientôt. François
capdeville capdeville de fauillet/mer a écrit le 9 janvier 2020:
On n'a pas souvent la possibilité de remercier !!! Pour certains c'est simple, pour d'autres plus compliqué !!! Au numéro 2 juste une convivialité simple (positive) entre personnes au caractère chaleureux avec un planning composé par le bureau mais surtout manger, boire un coup.... convivial ; accueillant ; culturel ; gay et gai ; ouvert ; curieux ; jovial épanouissant..... rien n'est imposé. Les personnes font de cet endroit tout simple un lieu ô combien important !!!! A plusieurs tout semble plus facile !!!!
Huguette Huguette de Ste Livrade a écrit le 7 janvier 2020:
Huguette, la reine des gay-friendly qui n’a pas été fichue de sortir son popotin de son canapé pour venir s’empiffrer avec vous : un effet de l’hiver ? Peut-être… Et pourtant, je vous aime, mes chéri(e)s ! Je vous aime depuis le jour où mon regard innocent (^^) est tombé sur la page la plus intéressante de l’annuaire des associations villeneuvoises. Notre première rencontre a eu lieu en mai, à l’occasion de la journée contre l’homophobie. Le deuxième contact s’est fait lors d’une permanence, rue de Contièges. Elle était tenue ce soir-là par Stéphane et Benoît. Ah Stéphane, que tu étais beau, mon mignon, dans ta chemise blanche ! Et Benoît avec son air angélique à vous promettre le bon Dieu sans confession ! (pas de panique, je ne suis plus dupe). Je sais, vous vous êtes demandés ce que je venais faire au milieu de vous, et vous vous le demandez encore. Sachez que, comme tout un chacun dans le monde, je me sens différente, et que par conséquent je me sens bien au milieu de votre différence, j’ai l’impression d’y être à ma place. D’accord, Benoît, on reprendra cette conversation selon laquelle la différence n’est qu’une vue de l’esprit. Elle l’est sans aucun doute lorsque nous nous retrouvons tous autour d’une table dans un lieu public. Qui, alors, sait que dans ce groupe se trouvent une hétéro, des gays et des lesbiennes, une femme transgenre (tu sais à quel point je t’admire, ma chérie). Tous différents, tous pareils, fondus dans la société sans que cela ne provoque aucune vague. Le pari à gagner serait d’avancer à visage découvert sans que cela ne dérange personne. Un rêve ? Est-il possible, dans quelque domaine que ce soit, de remporter l’unanimité ? Restons tels que nous sommes, en attendant de changer la face du monde. Bonne année et mille baisers pour chacun de vous <3
jean Pierre guyot jean Pierre guyot de villeneuve sur lot a écrit le 6 janvier 2020:
je viens de lire le message de notre ami Stéphane. je voulais dire que combien j'avais apprécié !!!! bises a tous jean Pierre
Stéphane GAY Stéphane GAY de Lédat a écrit le 6 janvier 2020:
Nous nous sommes donc retrouvés religieusement samedi 4 pour fêter ensemble l'arrivée des rois mages auprès du Christ, à moins que ce ne soit un simple prétexte pour engouffrer une quantité phénoménale de couronnes et galettes. Car la générosité de tous a fait que nous avons dû faire face à une montagne de pâtisseries que nos estomacs déjà durement éprouvés n'ont pu engloutir... Bien au-delà de cette fête à laquelle chacun donnera le sens qu'il veut; bien loin de vous donner une leçon d'équilibre alimentaire, je voudrais surtout vous exprimer encore ma gratitude à tous. Après des années, des décennies à vous fréquenter mes amis, je suis encore très heureusement surpris de vous découvrir. J'ai notamment à l'esprit ce long et savoureux échange qui s'est organisé librement au fil de nos discussions avec un sujet central, anodin , en apparence seulement : Et dans notre histoire familiale, qu'en est-il des autres LGBTQ ? Question jamais aussi franchement abordée autour d'une table à Ecce et qui a permis à chacun de s'exprimer sur son histoire gay familiale. J'ai appris au cours de ces portraits un peu plus de l'un ou de l'autre. J'ai croisé des parcours qui entraient en résonance avec le mien. J'ai l'audace de croire qu'on a beaucoup partagé lors de cette discussion. Bref, je suis reparti de cette soirée l'estomac un peu plus lourd, mais le cœur léger comme on peut l'avoir quand on a le sentiment qu'on s'est aimé un peu plus fort que d'habitude. 23 ans d'Ecce n'ont pas eu raison de ma passion pour notre belle association. Merci à vous, mes amis pour cette divine soirée . Votre roi d'un soir et serviteur de toujours.
Ecce Homo Ecce Homo a écrit le 6 janvier 2020:
Bonjour à tous. Certains l'ont demandé, Ecce l'a fait : le retour du livre d'Or sur le site de l'association ! Au plaisir de vous lire...